Les plus belles attractions à faire à Lyon

Lyon est un grand site du patrimoine mondial, avec une grande vieille ville inspirée de la Renaissance. Lyon compte également des ruines romaines, des quartiers industriels historiques et le quartier royal de la Presqu’île au XIXe siècle. Fondée il y a 2000 ans au confluent du Rhône et de la Saône, la ville a bâti sa fortune sur le commerce de la soie. Cette industrie l’a dotée d’une belle architecture de la Renaissance dans le Vieux Lyon, où des passages semi-cachés (Traboules) relient les cours intérieures à la Saône. On ne peut pas parler de Lyon sans parler de la gastronomie, car les gourmets s’accordent à dire que Lyon est la capitale mondiale de la gastronomie. C’est la ville du chef, Paul Bocuse, vénéré comme un dieu de la cuisine française !

La Basilique Fourvière

Le Vieux Lyon

Vous pouvez mettre les pieds dans l’un des plus grands quartiers de la Renaissance d’Europe. Aux XVe, XVIe et XVIIe siècles, l’industrie de la soie lyonnaise était florissante et de riches familles de marchands venus de France, de Flandre, d’Allemagne et d’Italie s’y installèrent. Elles ont construit de somptueuses demeures, de style gothique, Renaissance italienne et Renaissance française, et il en reste encore 300 dans les quartiers Saint-Jean, Saint-Georges et Saint-Paules. Au XVIe siècle, on estimait qu’il y avait 180 000 métiers à tisser dans la ville, et vous pouvez voir les façons ingénieuses dont cette industrie se combinait avec le tissu de la ville dans les traboules caractéristiques du Vieux Lyon.

Les Traboules

Les Traboules sont de charmants passages étroits. Près de 40 passages sont ouverts au public, s’étendant sous les bâtiments en direction de la Saône. Ils ont permis aux ouvriers de la soie de la ville d’accéder directement aux berges de la rivière, ce qui facilite et accélère le transport des textiles, tout en offrant un abri contre les intempéries. Presque tous ces passages font partie de propriétés résidentielles, c’est donc une bonne idée d’y aller, mais prudemment. Le meilleur endroit pour commencer votre aventure est autour du Quai Fulchiron Rolland et de la rue des Trois Maries.

Le Parc de la Tête d’Or

Un peu plus au nord du centre se trouve l’un des plus grands parcs urbains du pays, avec un zoo ainsi que le plus grand jardin botanique de France. Si vous êtes là au printemps, la roseraie internationale devrait être l’une de vos premières escales dans la ville. Les attractions botaniques sont également spectaculaires, avec plus de 20 000 variétés de plantes et les serres du XIXe siècle les plus gracieuses que l’on puisse voir. Pour les familles avec enfants, le parc est un incontournable, grâce à la plaine africaine, aux zèbres, aux lions et aux girafes, et au vaste lac pour des excursions épiques en pédalo en été !

La Presqu’île de Lyon

Entre Rhône et Saône, la Presqu’île a été réalisée dans le cadre d’un vaste projet d’ingénierie urbaine du XVIIIe siècle, drainant les marais et reliant ce qui était autrefois une île à la terre ferme. C’est là que la plupart des choses se passent dans la ville : un quartier à l’architecture glorieuse du XIXe siècle, de larges étendues urbaines, des magasins, des institutions culturelles, des restaurants, des cafés, des bars et des boîtes de nuit. L’opéra et l’hôtel de ville de Lyon sont situés ici.

A lire aussi