Que faire à Marbella, en Espagne ?

Pour le glamour méditerranéen, Marbella s’impose sur la Côte d’Azur et possède tout ce que vous attendez d’une destination de type « plage de luxe ». On y trouve des restaurants étoilés Michelin, des ports de plaisance remplis de yachts haut de gamme, des terrains de golf, des boutiques design et une longue chaîne de plages de sable fin. Pas étonnant que des célébrités et des millionnaires viennent ici depuis des décennies ! Pour les curieux, il y a beaucoup de petites découvertes à faire autour de la station, que ce soit les palais de la Renaissance dans la vieille ville ou les vestiges des villas romaines cachés entre les développements de luxe.

La Vieille ville de Marbella

La partie la plus ancienne de Marbella est une vraie trouvaille. C’est un labyrinthe de rues piétonnes pavées de tuiles rouges et de dallages colorés. Les bâtiments sont tous blanchis à la chaux et coiffés de toits en terre cuite, et beaucoup datent de la Renaissance. Certains sont enveloppés dans du bougainvillier. En fait, toute la région est couverte de fleurs. Les maisons sont toutes disposées sur des rues en forme de couloirs qui émergent sur de petites places comme la Plaza de los Naranjos, où les restaurants de la place disposent leurs tables dans un petit jardin à la française entouré d’orangers. La vieille ville est également maintenue impeccablement propre, au point où les tuiles brillent au soleil !

Le Parc Alameda

A quelques pas au sud de la vieille ville se trouve un parc qui ressemble à un jardin privé. Sous un épais couvert de feuillage tropical se trouvent des allées, des fontaines et des bancs pavés de marbre où l’on peut se cacher du soleil l’après-midi ou siroter une tasse de café le matin. De nombreux bancs sont revêtus d’azulejos, des carreaux peints à la main, inspirés de l’Andalousie classique et qui montrent les monuments et l’histoire de la ville. Le parc est également délimité par une balustrade, ce qui ne fait qu’ajouter au raffinement de l’endroit !

L’Avenida del Mar

Ce joli sentier descend du parc d’Alameda jusqu’à Playa de la Venus, près de la marina de Marbella. C’est une large avenue piétonne avec des palmiers, des haies méticuleusement taillées et plusieurs œuvres d’art public. Les sculptures en bronze ont été conçues par Salvador Dalí. Des magasins et des bars jalonnent le trottoir, et si vous visitez Marbella en voiture, il y a un parking pratique sous cette esplanade, avec un accès pratique à la vieille ville et aux plages de Marbella.

Le Musée de la gravure contemporaine espagnole

Caché dans une ruelle de la partie la plus ancienne de Marbella, le seul musée consacré à la gravure en Espagne vous attend ! Il s’agit d’un palais de style mauresque du XVIe siècle construit pour le commandant de la marine Alonso de Bazán, qui l’a légué à la ville. La collection contient quelque 4 000 gravures, aquatintes, xylographies, lithographies et autres œuvres graphiques de certains des artistes les plus célèbres d’Espagne comme Goya ou encore Picasso.

A lire aussi